Sélectionner une page

Oui la Castille ce n’est pas l’Aragon comme disait BL. Et le fleuve Duero on ne le trouve qu’en Castille…et au Portugal, c’est vrai, sous le nom de Douro. La Castille et León, c’est une terre viticole bénie des dieux (ceux que vous voulez). Cette région abrite les prestigieuses appellations d’origine contrôlée Ribera del Duero, Bierzo, Cigales, Rueda et Toro. Le tout ceinturé par des villes millénaires telles que León, Burgos, Segovie, Salamanca et Valladolid pour ne citer qu’elles. La Ribera del Duero est frappée du sceau de Bacchus ce qui prouve que le vin est une affaire ancienne là-bas. Les rouges élaborés majoritairement à base de tempranillo sont de très grande renommée (on y reviendra – ah le Vega Sicilia !). On trouve aussi des rosés fruités à base de tempranillo et albillo comme le Splendore.

L’autre appellation qui nous intéresse est Rueda. Le cépage verdejo et cette appellation ne font qu’un. De sol calcaire sur des hautes plaines se situant entre 700 et 800 mètres d’altitude, les vignobles offrent des vins élégants aux notes herbacées et épicées qui ne sont pas sans rappeler les sauvignons blancs. Le Liberso curioso verdejo 2016 en est un très bon exemple.