Sélectionner une page

Voilà un vin particulièrement singulier et même assez clivant. On aime ou on n’aime pas, point. Si on entraîne un peu son palais, chacun devrait reconnaître la qualité unique d’un tel breuvage élaboré à partir du cépage Palomino.

Mais au juste c’est quoi exactement un vin de Xérès (Jerez en espagnol, Sherry pour les anglais). Ce vin oxydatif, issu d’Andalousie, n’est pas sans rappeler le vin jaune du Jura. D’ailleurs, la légende raconte que ce dernier tiendrait ses origines du temps où l’empire de Charles Quint couvrait outre l’Espagne, une grande partie de l’Europe : actuels Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Allemagne, en passant par la Franche-Comté, nous y voilà ! C’est vrai que les notes de ces deux vins sont vraiment semblables : noix, curry, cire d’abeille…

Le Xérès est un terme (en réalité avant tout une appellation d’origine (DO)) assez large qui regroupe plusieurs types de vinifications.

Il existe à vrai dire trois types de Xérès secs : le fino, l’oloroso et l’amontillado tous élevés au sein de la solera, ce système typiquement espagnol de fûts de chêne usagés contenant des vins d’âges différents et assemblés perpétuellement les uns aux autres.

Le fino est élevé sous un épais voile de levures appelé flor. Cette méthode est également appelée élevage biologique. Le vin de base, fortifié à 15% vol., s’élève donc à l’abri de l’oxygène. Le fino présente une robe jaune citron pâle et des notes de pomme et d’amande. Ce vin, une fois mis en bouteille a un potentiel de garde assez limité et doit être consommé assez rapidement. Sa température de service idéale est entre 7° et 9°C.

L’oloroso, à la différence du fino, est élevé sans flor. Le vin de base est fortifié à un taux de 17% vol. qui empêche la flor de se développer. Le vin est donc amené à s’oxyder assez rapidement au contact de l’air. Sa robe est brune et il révèle des notes de fruits séchés comme les raisins secs ou le pruneau et des notes d’oxydation : noix et caramel. Sa température de service idéale est entre 13° et 14°C.

L’amontillado est quant à lui élevé quelque part entre les méthodes du fino et de l’oloroso. Il est donc élevé sous flor puis fortifié une nouvelle fois afin de détruire le voile et entamer l’élevage oxydatif. L’amontillado a une robe beaucoup plus intense qu’un fino et présente des arômes plus riches liés à la fois aux levures et à l’élevage oxydatif. Sa température de service idéale est entre 13° et 14°C.

Les vins de Xérès sont très appréciables en apéritif avec des anchois marinés, des olives mais aussi se marient particulièrement bien, pour ce qui concerne les oloroso et amontillado, avec des volailles, du saumon fumé ou encore des fromages à pâte cuite comme le comté ou le pecorino.

crédit photo : Consejo regulador de Jerez