Sélectionner une page
Rencontre avec les créateurs de Machoman

Rencontre avec les créateurs de Machoman

Don Diego a eu la chance de pouvoir s’entretenir avec José Luis, ce génial personnage à la tête, avec Laura, de la Bodega Casa Rojo. Une approche rafraichissante de la viticulture. 

Don Diego : Bonjour José Luis, raconte nous un peu, qui es tu ? D’où venez vous toi et Laura ?
José Luis : Nous sommes un couple marié au monde du vin. Depuis tout petit j’ai été très marqué par le fait que mon père considérait le vin comme le centre de la table, le centre du repas. Plus tard, j’ai eu l’opportunité de travailler dans l’univers du vin et je ne l’ai plus jamais quitté. Laura est originaire de Murcie et nous nous sommes rencontrés au Japon. Par amour (pour moi et le vin) elle a tout quitté et a rejoint le projet avec moi, un projet qui aujourd’hui ne serait pas possible sans elle.

DD : Ton premier souvenir de dégustation de vin ? Ta première émotion gustative ?
JL : Très jeune, j’ai ouvert une bouteille de Rioja que mon père avait à la maison avec des amis. Ma première réaction fut celle de me dire « mon Dieu qu’est ce que j’ai fait ! ». Laura a dégusté avec moi sur la place d’une petite ville de La Mancha, les vins que j’ai élaborés peu de temps après notre rencontre. Je pense qu’elle n’a pas aimé ça, mais comme elle voulait m’impressionner, elle a fait semblant d’apprécier ! 🙂

(lire la suite)…

Appellation Jumilla, l’humilité de grands vins

Appellation Jumilla, l’humilité de grands vins

L’appellation d’origine contrôlée Jumilla est une des plus anciennes d’Espagne. Elle se concentre majoritairement sur la région de Murcie et un peu sur la province d’Albacete. Son cépage de prédilection est le mourvèdre (monastrell en espagnol). C’est une terre de soleil écrasant, l’une des plus lumineuses du pays. Les précipitations y sont rares et à cela s’ajoute un relief accidenté, la Sierra del Carche (500 à 800 mètres d’altitude), où viennent s’étendre les vignobles. Le tout soumis également à des hivers rudes. C’est donc tout un art d’élaborer et d’élever des vins dans de telles conditions. L’œuvre est là : des vins riches, au arômes de fruits noirs et d’herbes de garrigue, des notes de réglisse, un côté soyeux en bouche. L’élevage en fûts de chêne arrondi l’ensemble et apporte des saveurs supplémentaires. Certains, comme les Wine Gurus de Casa Rojo, sont en recherche constante d’amélioration de la qualité de ces vins généreux. La qualité est déjà là comme l’avait prédit Robert Parker il y a quelques années en misant sur l’Espagne et notamment sur l’appellation Jumilla. Faîtes vous une idée avec Machoman et Infiltrado.